Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

Catégories

Charles Barberot

Charles Barberot

Charles Barberot, apprend aux colonies comment fortifier les territoires conquis. A la cristallisation du front, en septembre 1914, il se trouve, avec le 133ème R.I., au pied de la Cote 627, qu’il conquiert brillamment. Il devient le "fortificateur" de La Fontenelle, du Spitzemberg et de l’Ormont, avant d'être fauché en pleine gloire sur le Schratzmaennele avec le 5ème BCP le 4 août 1915.

Plus de détails


14,00 € TTC

18 pièces disponibles

Charles Barberot, né à Paris en 1876, est Saint-Cyrien et officier de Carrière. C’est à Madagascar, comme sapeur-explorateur qu’il apprend le métier de la guerre et surtout la fortification de campagne. Malade, il revient en métropole et intègre le 133ème Régiment d’Infanterie de Belley (Ain) en 1905. Théoricien du commandement – auteur de deux ouvrages sur le sujet à la veille de la guerre –, il accède au grade de chef de bataillon après la chaude « affaire » du col des Journaux en août-septembre 1914. A la cristallisation du front, il se trouve au pied de la Cote 627 de La Fontenelle, qu’il conquiert brillamment. Le sommet, qui deviendra emblématique, reste français. Dès lors, il met en œuvre toutes les ressources de son génie de la fortification de campagne pour organiser La Fontenelle, le Spitzemberg et l’Ormont. Brillant conquérant de la Cote 830 à Metzeral en juin 1915, il est fauché en pleine gloire sur le Schratzmaennele au commandement du 5ème BCP le 4 août 1915.  

La première biographie de Charles Barberot est issue des recherches de Philippe van Mastrigt, petit-neveu du commandant. Il a enrichi cet hommage au « héros des Vosges » d’archives familiales et de correspondances inédites particulièrement éclairantes.



PayPal