EDHISTO, le site, est réalisé avec le soutien financier du Conseil Régional de Lorraine

Rechercher dans le site :


lachapelotte.jpg

La Chapelotte. 1914-1918. Secteur oublié du front de Lorraine. Entre le Donon et Raon-l'Etape.

Ouvrage collectif.. 2005
289 pages
350 illustrations couleurs et noir & blanc - Sous jaquette
-*-
25X34 cm - poids : 1998 g
Prix : 39 €

" Il est difficile de résumer une telle somme de travail, de rigueur et de documents sur le champ de bataille de la guerre de montagne le plus méconnu de l'Histoire. Comment "La Chapelotte" a-t-elle pu tomber dans l'oubli le plus complet alors que ce lieu de mémoire s'inscrit comme l'endroit où fut abattu, dès le 22 août 1914, le premier zeppelin allemand de la Grande Guerre et celui du champ de bataille le plus profond de la guerre des mines ? Aucun aspect de sa riche histoire n'a été omis par les trois historiens qui ont réalisé un remarquable travail de recherches, de confrontation des sources et d'étude d'une véritable (et encore trop rare) histoire comparée franco-allemande. Témoignages de combattants comme de civils, iconographies et cartographies sont strictement appliqués à ce champ de bataille dans une rigueur historienne indéniable. Cette anthologie, véritable évènement lors de sa sortie et dont la première édition a été épuisée en quelques mois seulement, n'a pas trouvé de concurrence à ce jour."La Chapelotte", logiquement rééditée, est devenu la base historique d'un Tourisme de Mémoire en devenir dans ce secteur... Mots clés : Lorraine - Vosges - Meurthe-et-Moselle - guerre de montagne - guerre des mines - zeppelin - histoire comparée. Unités alliées concernées : 152ème brigade : 37ème R.I.C., 363ème et 373ème R.I., 70ème B.C.A. puis 41ème B.C.P. - 157ème R.I., 210ème R.I., 163ème R.I., 227ème R.I. - 11ème, 12ème, 51ème, 52ème, 14ème, 30ème, 54ème, 70ème B.C.A. puis le 115ème B.C.A. - 359ème et 297ème R.I., 106ème, 114ème, 120ème et 121ème B.C.P. - 216ème, 298ème et 305ème R.I., 54ème R.I., 67ème R.I., 350ème R.I., 170ème et 116ème R.I., 3ème B.C.P., 10ème B.C.P. - 279ème R.I., 307ème R.I., 338ème R.I., 60ème, 61ème, 6ème et 11ème R.I.U.S., 72ème R.I., 91ème R.I., 136ème R.I., 365ème et 366ème, 367ème et 368ème R.I.U.S., 2ème R.I., 25ème R.I., 47ème R.I., 321ème et 322ème, 323ème et 324ème R.I.U.S. - 1ère D.I. polonaise. Unités allemandes concernées : 1er et 2ème bataillon du 70ème régiment d’infanterie de réserve (Rhénanie), bataillon d’Ersatz du 99ème régiment d’infanterie de Landwehr (futur 3ème bataillon du 70ème R.I.R.), 3ème bataillon du 120ème régiment d’infanterie de Landwehr wurtembergeois, 3ème bataillon du 4ème régiment d’infanterie de réserve bavarois, un peloton du 9ème régiment de hussards de réserve, 3ème compagnie de mitrailleuses de réserve, les compagnies cyclistes des 60ème et 99ème régiments d’infanterie de réserve, 14ème batterie d’artillerie à pied de réserve, l’état-major et la 2ème compagnie du 15ème bataillon de pionniers, 1ère et 2ème compagnies du 15ème bataillon de pionniers de Landwehr wurtembergeois, ersatz des 9ème, 14ème et 15ème pionniers, pionniers de Landwehr du XVème corps d’armée, cyclistes de la place de Strasbourg, 2ème compagnie sanitaire de forteresse, 4ème colonne sanitaire motorisée wurtembergeoise. Secteur concerné : Lorraine - Meurthe-et-Moselle - Vosges - vallée de la Plaine - Alsace - secteur du Donon. Période concernée : 1914 - 1918. GENCOD : 978900301005 "





lavosgienne.jpg

La Vosgienne. 1917-1918. Une compagnie franche dans la Grande Guerre. Souvenirs du lieutenant-colonel Bon de la Tour.

Ouvrage collectif. 2000
102 pages
12 illustrations et cartes noir & blanc
-*-
16X29 cm - poids : 306 g
Prix : 20 €

" Sauter le parapet est en 1917 un acte de bravoure proprement suicidaire ; il deviendra bientôt un quotidien banal pour "La Vosgien " Le corps d'armée donna l'ordre que chaque division formerait une compagnie franche destinée à faire des coups de main. Mais on n'improvise pas en ces matières. Nous verrons comment furent compris les stosstruppen que nous devions opposer à ceux de l'ennemi. J'appris que notre Division avait formé une compagnie dite "Vosgienne" avec les éléments du C.I.D. et dont on ne se disputait ni le commandement, ni l'honneur de faire partie... (page 10)" Celui qui va monter "La Vosgienne", c'est Bon de la Tour. Ce lieutenant, remarquable officier, nous décrit alors et de l'intérieur la constitution, le dressage, l'aguerrissement, les peurs et enfin les victoires de cette compagnie franche au fur et à mesure des coups de main sur les champs de bataille de la Chapelotte ou de la Fontenelle. " Les souvenirs du lieutenant colonel Bon de La Tour constituent un témoignage d’une exceptionnelle qualité et d’une grande précision chronologique pour appréhender le fonctionnement d’une compagnie franche dans les Vosges en 1917-18. Loin des clichés littéraires (Capitaine Conan de Vercel), Bon de la Tour montre aussi que les corps francs ne sont pas exclusivement constitués de soldats d’élite et que la défaillance de certains soldats n’est pas si exceptionnelle que cela..." Jean-François Jagielski, historien, membre du CRID14-18. Ce témoignage extraordinaire, illustré de documents strictement appliqués aux fronts concernés, reste aujourd'hui encore unique dans l'historiographie générale de la Grande Guerre... Mots clés : Lorraine - Vosges - infanterie - compagnie franche - corps francs - chasseurs à pied - coups de main - Stosstrupp - guerre de montagne - centre d'instruction divisionnaire - témoignage - souvenirs - journal de guerre. Unités françaises concernées : Corps franc composite des unités de la 170ème D.I. (3ème et 10ème B.C.P., 17ème et 116ème R.I., 59ème et 259ème RAC). Unités allemandes concernées : 2.B.E.I.R. Secteur concerné : Lorraine - Vosges - Celles-sur-Plaine - La Fontenelle - Launois - Ban-de-Sapt - Saint-Jean d’Ormont - Oise - Soissons - Fleurines. Période concernée : Décembre 1917 à mai 1918. GENCOD : néant "





kepisbleus.jpg

Kepis bleus de Lorraine. 1914-1916. Carnets de chasseurs à pieds lorrains, de la bataille des frontières à l Artois.

Ouvrage collectif. 2001
203 pages
62 illustrations noir & blanc - 1 carte couleurs
-*-
16X29 cm - poids : 600 g
Prix : 27 €

" Premiers au front, premiers à mourir, rares furent les carnets de chasseurs à pied édités. Cinq témoignages des 17ème, 20ème, 60ème et 3ème BCP sont présentés ici, dont un carnet photographique, de la bataille des frontières en Lorraine et en Alsace jusqu’à l’Artois, la Champagne et Verdun. Un ouvrage ultra référentiel sur les chasseurs à pied lorrains dans la Grande Guerre... Mots clés : Infanterie - carnets de guerre - chasseurs à pied - bataille des frontières - Artois - Verdun - brancardier - sergent-major - premier zeppelin abattu - premier chasseur à pied mort pour la France - photographie. Unités concernées : 3ème - 4ème - 17ème - 20ème - 60ème BCP. Unités françaises citées : 1er - 10ème - 21ème - 31ème - 57ème - 121ème BCP - 17ème - 20ème - 21ème - 52ème - 109ème - 112ème - 142ème R.I. - 149ème - 156ème - 158ème - 170ème R.I. - 97ème - 157ème - 158ème - 159ème R.I.A. - 41ème - 45ème R.I.C. - 413ème - 414ème R.I.M. - 2ème - 4ème - 13ème - 19ème Chasseurs à cheval - 9ème Hussards - 12ème - 58ème - 59ème - 62ème R.A.C. - 11ème Génie. Unités allemandes citées : 100.I.R. Saxon - 126.I.R. Wurtembergois - 11.Uhlans - 8.J.B. (Sélestat) - 14.J.B. (Colmar). Secteurs concernés : Lorraine - Meurthe-et-Moselle - Baccarat - Badonviller - Vosges - vallée de la Plaine - Donon - Raon-l'Etape - Chipotte - Alsace - vallée de la Bruche - col de Sainte-Marie-aux-Mines - Artois - Notre-Dame-de-Lorette - Nord (Lille) - Champagne - bataille de la Marne - Verdun. Période concernée : août 1914 au 6 juillet 1916. GENCOD : néant "





senones.jpg

Senones. Une ville vosgienne sous l' occupation allemande. Journal de guerre de l'abbé André Villemin. 1914/1918

Ouvrage collectif. 2002
191 pages
24 illustrations noir & blanc
-*-
16X29 cm - poids : 558 g
Prix : 25 €

"Senones est la ville-front la plus importante des 24 communes des Vosges demeurées sous occupation allemande pendant la Grande Guerre. Le journal de guerre de l’abbé Villemin n’omet pas un jour de cette tragédie, du 24 juin 1914 au 28 novembre 1918. Ce livre est ainsi le témoignage le plus complet jamais paru sur les civils vosgiens envahis. Il éclaire les historiens de manière référentielle sur la réalité de l'occupation allemande, les difficultés, la résistance et la collaboration de la population envahie, aspects méconnus de l'Histoire. Il fait état des derniers jours de guerre, heures surréalistes et jusqu'alors méconnues... Mots clés : Occupation - Vosges - Senones - journal civil de guerre - religion - vie quotidienne. Secteur concerné : Lorraine - Vosges - vallée du Rabodeau. Période concernée : 24 juin 1914 au 28 novembre 1918. GENCOD : néant "





vudavion.jpg

Vu d'avion... Survol photographique des paysages de la vallée du Hure durant la Grande Guerre. 1916-1918. Visions inédites de la guerre dans les Vosges.

Jean-Claude Fombaron - Yann Prouillet. 2005
24 pages
19 illustrations et 3 cartes noir et blanc
-*-
21 x 15 cm - poids : 56 g
Prix : 5 €

"Ce petit portfolio à l'italienne, reflet d'une exposition inédite sur la photographie aérienne de la Grande Guerre dans les Vosges, présente divers aspects de cette discipline nouvelle de l'art du camouflage. Après un bref rappel de la photographie aérienne dans les Vosges au cours de la Première guerre mondiale, 19 photographies et 3 cartes d'époque sont commentées dans le détail et fournissent au lecteur un éclairage inédit du champ de bataille de la Fontenelle... Mots clés : Lorraine - Vosges - photographie aérienne - aviation - aérostation - cartographie. Unités françaises concernées : 19ème compagnie d'aérostiers de la 41ème division - Escadrille aérienne C.47 puis MF.14. Secteur concerné : Lorraine - Vosges - Ban-de-sapt - La Fontenelle - vallée du Hure - Denipaire - Saint-Jean-d'Ormont - Châtas - Grandrupt - Saint-Stail. Période concernée : 1916 - 1918. GENCOD : néant "





journal-de-guerre.jpg

Un soldat allemand dans le Noyonnais. Hermann van Heek. Mon journal de guerre. 1915-16. Ein deutscher soldat im Noyonnais. Hermann van Heek. Mein Kriegstagebuch 1915-16.

Hermann van Heek - Thierry Hardier (dir.). 2007
102 pages
23 illustrations noir et blanc
-*-
16 x 22 cm - poids : 232 g. IS
Prix : 10 €

" Cannonier allemand affecté au 15ème régiment d'artillerie de réserve occupant la région de Noyon, Hermann van Heek livre dans son journal de guerre un témoignage profondément humain et éclairant sur les relations entre soldats allemands et population française envahie. Artilleur, il exerce toutefois la fonction de téléphoniste. Après quelques jours passés sur le Chemin des Dames en octobre et novembre 1915, il arrive dans le Noyonnais où il est affecté au 15. Landwehr Feldartillerie Regiment. Il évoque alors les liens établis avec la population occupée, se plaint de la longueur de la guerre, de l'éloignement familial et s'épanche aussi sur sa condition. Après une introduction dHermann van Heek par son fils, son journal de guerre est d'abord publié en langue française puis allemande, avec un cahier photographique central bilingue de 23 iconographies. Les annotations ont été rédigées par les élèves de troisième du collège Paul Eluard de Noyon sur la base d'un excellent travail pédagogique... Mots clés : Nord - Oise - artillerie - journal de guerre - occupation allemande. Unités allemandes concernées : 55. Landwehr Infanterie. Regiment - 15. Landwehr Feldartillerie Regiment. Unité française citée : 8ème Zouaves. Secteurs concernés : Nord - Aisne - Chemin des Dames - Ostel - Oise - Noyon - Larbroye - Chiry - Suzoy - Lagny. Période concernée : 13 octobre 1915 - 16 septembre 1916. ATTENTION : CE DOCUMENT PEUT ETRE UTILISE EN CLASSE A DES FINS PEDAGOGIQUES. GENCOD : 9782355150012 "





benoit-et-la-chipotte-grand.jpg

Saint-Benoit et la Chipotte dans la Grande Guerre. 1914-1918. Regards sur un lieu de mémoire.

CSBF. 2006
40 pages
10 illustrations et 1 carte noir et blanc
-*-
16 X 20 cm - poids :109 g
Prix : 7 €

"Victoire française avant la Marne, la Chipotte fut le premier tombeau des chasseurs et des coloniaux. Un petit ouvrage qui rend hommage au sacrifice de Saint-Benoit et du col de la Chipotte, aujourd'hui haut lieu de mémoire. Après un bref rappel sur les combats d'août et de septembre 1914, plusieurs témoins contemporains, y compris allemands, évoquent ce que fut cette bataille de 17 jours, dans un massif forestier dense et montagneux. Suit une étude inédite du monument-môle des Chasseurs, oeuvre des frères Cateland, qui participe à une lecture aujourd'hui uniquement mémorielle de ce col, depuis lors lieu de pélerinage. Une abondante bibliographie clôture ce livret préfacé par Christian Poncelet, président du Sénat et du Conseil Général des Vosges. Mots clés : Lorraine - Vosges - bataille des frontières - guerre de montagne - monumentaire - pélerinage de guerre - lieu de mémoire. Unités citées : Un tableau synoptique de l'ensemble des forces françaises et allemandes en présence est inclus. Secteur concerné : Col de la Chipotte - Saint-Benoît-la-Chipotte, Sainte-Barbe. Période concernée : 25 août 1914 - 26 mai 1924. GENCOD : 9781900301012 "





CouvCMF.JPG

L'Ecrivain de Lubine. Journal de guerre d'une femme dans les Vosges occupées (1914-1918). Clémence Martin-Froment

Nivet Philippe (Dir.). 2010
365 pages
62 illustrations - ISBN 978-2-35515-008-1
-*-
16x23 cm - Poids 902 gr.
Prix : 19 €

Visualiser le dossier de presse

"Seule une infime partie du département des Vosges va rester sous domination allemande pendant toute la durée de la première guerre mondiale. Aussi, peu nombreux sont les témoignages de civils ayant relaté par l’écrit leur expérience de l’occupation dans les quelques villages situés derrière la ligne du front des Vosges. Le journal de guerre de Clémence Martin-Froment, une habitante de Lubine née en 1885, est donc un témoignage d’autant plus rare qu’il est tenu pendant la totalité du conflit, du 31 juillet 1914 au 17 novembre 1918. Mais son utilisation par la propagande allemande, via le journal collaborationniste La Gazette des Ardennes, et les poursuites engagées par les autorités françaises, après l’armistice, contre celle qui fut surnommée par l’occupant « l’écrivain de Lubine », en font un document exceptionnel, qui permet d’appréhender les questions de collaboration et d’épuration, rarement étudiées pour la Grande Guerre. Période considérée : juillet 1914 - juin 1921 Lieu évoqué : commune de Lubine (Vosges) Mots clés : témoignage - civile - occupation - collaboration - épuration - justice d'assise. Décomposition de l'ouvrage : préface - deux essais - journal de guerre - généalogie - index des noms cités - table des illustrations "





CouvBeulay001.jpg

Le Beulay dans la Grande Guerre. Monographie pédagogique.

Collectif. 2010
164 pages
80 illustrations - ISBN 978-2-35515-006-7
-*-
16x23 cm - Poids 425 gr.
Prix : 15 €

Visualiser le dossier de presse

"Le 25 août 1914, la petite commune vosgienne de Beulay (Vosges) est envahie par les troupes allemandes du 11ème régiment d’infanterie bavaroise. C’est le début d’un long calvaire, aggravé encore par une position de première ligne qui va profondément marquer le territoire. Toutes les communes ont une Histoire. Celle de Le Beulay, « village de guerre », n’avait jamais été écrite. Que pèse en effet un village de 118 habitants dans le tourbillon d’une guerre mondiale ? Le groupe d’Histoire du lycée Jules Ferry de Saint-Dié-des-Vosges, sous la direction d’un professeur d’histoire géographie et d’un historien, s’est attaché à en retracer le parcours, à en restituer les vicissitudes et à en mesurer le poids dans le monde contemporain. C’est l’ensemble de leurs travaux qui sont présentés dans cette monographie pédagogique. Dans une analyse la plus protéiforme possible, cette approche méthodologique vaut autant par les acquis pédagogiques que par la démarche didactique proposée. La restitution mémorielle, écrite, iconographique et cartographi-que de la trajectoire d’une des 26 communes occupées du front des Vosges pendant la guerre de 1914-1918 permet de répondre à cette question plus que jamais actuelle : De la genèse à l’oubli, que reste-t-il de la Grande Guerre au Beulay ? Les réponses avancées dans cette vaste étude pluridisciplinaire, questionnant l’histoire, l’ethnographie, la sociologie, l’économie, l’architecture… jusqu’à l’archéologie, concluent à l’extraordinaire richesse patrimoniale que ce conflit nous à légués. Ce livre est un guide méthodologique utile au montage d'un projet pédagogique scolaire tous niveaux. "