Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

Catégories

Vivre à l'arrière du front. Vosges. 1914-1918.

Vivre à l'arrière du front. Vosges. 1914-1918.

Grands absents de l’historiographie vosgienne, les civils retrouvent enfin dans cette imposante étude d’Anne PEROZ la place centrale qui correspond à leur rôle fondamental tout au long du conflit car rarement une analyse sociale et sociétale d’une telle profondeur, appliquée à un département, a été effectuée en France.

Plus de détails


25,00 € TTC

477 pièces disponibles

Août 1914, les Vosges, au contact de l’ennemi héréditaire depuis 1870, subissent de plein fouet la Grande Guerre : humainement, économiquement, socialement et militairement. Pour l’autorité militaire, les Vosges ne sont pas une entité administrative, ni un espace de collectivité humaine, mais un théâtre de guerre. Comment les populations civiles ont-elles vécu ce conflit qui a si durablement marqué et marque encore le monde contemporain ? Quelle fut la réalité de leur vie dans un territoire en état de siège, rattaché à la zone des armées, si proche du front ? Comment ont-ils été mis à contribution ? Quelle fut l’ampleur de leur effort de guerre et le poids des contraintes auxquelles ils ont été soumis ?  

Grands absents de l’historiographie vosgienne, les civils retrouvent enfin dans cette imposante étude d’Anne PEROZ la place centrale qui correspond à leur rôle fondamental tout au long du conflit. Elle a dépouillé et analysé des centaines de lettres et de jugements, compulsé des masses d’archives, accumulé une quantité impressionnante de sources, pour réaliser une véritable « encyclopédie civile » du département des Vosges, du front-arrière à l’arrière front, dégageant ainsi toutes les grandes caractéristiques d’une vie dans un régime d’exception, où l’autorité militaire a universellement subordonné le pouvoir civil. Rarement en effet une analyse sociale et sociétale d’une telle profondeur, appliquée à un département, a été effectuée en France.

PayPal